FESC
FORUM EDUCATION SCIENCE CULTURE (saint gratien 95210)

Categories

Accueil > Incubateur Initiatives Numériques > Bienvenue à l’Incubateur FESC > < FESC : utilisation créative de la technologie

6 septembre 2012
Contact Association FESC

FESC : utilisation créative de la technologie

& éducation au numérique

Comme la marque automobile aux chevrons, nous aussi sommes partisans de l’utilisation créative de la technologie. Pour vous le demontrer nous avons utilisé l’outil de présentation prezi.com

Chacun de nos ateliers utilise la technologie pour l’aider à mener des projets créatifs en matiere de photos,de videos, de robotique ludique.


 Utilisation créative de la technologie et éducation(s) au numérique : :

Faire la différence entre utiliser la technologie et créer avec la technologie [1]

Les trois dimensions de l’éducation numérique :

1 - l’éducation aux usages du numérique (Apprendre Comment faire... ?)

2 - l’éducation au développement, à la création numérique en général (Apprendre Quoi faire ...?)

3 - l’éducation par le numérique (Apprendre avec ...?).

Pour nous c’est dans cette deuxième dimension que l’éducation au numérique prend tout son sens et où les enjeux sont les plus importants.

 Situation actuelle : :

On qualifie les adolescents actuels de « digital natives », car pour eux l’ordinateur personnel, la console de jeu et le téléphone mobile ne sont pas des conquêtes technologiques mais des objets aussi familiers que l’automobile, le téléviseur ou la fourchette.

 Ne pas les surestimer : :

La plupart sont des “digital naives” [2]. Il faut leur apprendre à se poser les bonnes questions pour bien répondre aux problèmes posés : Savoir comment n’est pas toujours satisfaisant, il faut savoir pour quoi !
En réalité, l’enjeu principal est donc moins d’enseigner le maniement technique des nouveaux outils numériques que de donner des repères pour une utilisation critique et raisonnée de ces technologies, et tout particulièrement d’Internet. Les “digital natives” sont comme des poissons dans l’eau sur le Web, mais ils manquent de recul et de discernement face à cette masse d’information foisonnante, où tout semble se valoir [3]

Car il ne s’agit pas seulement d’éduquer au numérique les enfants. Faut-il le rappeler mais le numérique est aussi au cœur de la vie familiale et impacte tout à la fois, la socialisation et l’éducation de l’enfant, comme les relations au sein des familles. C’est pourquoi il est essentiel d’assurer à chacun d’entre nous, enfants, parents, grands-parents, éducateurs une éducation permanente au numérique, garante de sa maîtrise technique et culturelle [4].

 L’esprit critique : une clé pour comprendre notre société de l’information

Dans ce flux continuel d’informations, seuls ceux qui sauront trier et comprendre, réussiront…
Comprendre notre société de l’information, c’est savoir porter un regard critique sur ces supports et médias, c’est apprendre à n’accepter aucune affirmation sans la vérifier ou la mettre à l’épreuve. Seuls ceux qui sauront se former, s’informer, comprendre leur environnement au travers des médias d’aujourd’hui et de demain, sauront s’adapter à un monde en mutation constante, s’intègreront socialement et réussiront. C’est pour cela que nous avons intégrer le questionnement dans notre processus créatif [5] avec le fameux QQCOQP [6]

 La créativité : un enjeu de société [7]

« Nous sommes condamnés à devenir inventifs, intelligents, transparents. (…) Le travail intellectuel est obligé d’être intelligent et non répétitif comme il l’a été jusqu’à maintenant » (Michel Serre) [8]

Écrire aujoud’hui , c’est savoir utiliser les technologies numériques pour communiquer avec les autres et exprimer des idées. C’est utiliser les bons outils, à bon escient comme la video ou le web. Mais c’est également, aujourd’hui, savoir coder des informations afin de produire du contenu. Nous pensons qi’il est nécessaire de faire de nos membres des « hackers », du terme anglais « bricoleur », « bidouilleur », soit, de les amener à produire des informations et des images avec du code, leur donner une connaissance technique leur permettant de modifier un objet afin de l’améliorer ou lui faire faire autre chose que ce qui était prévu initialement. Comme pour les créateurs des premiers « Coding goûter » de Paris, « savoir coder est un talent essentiel. Il permet de donner aux enfants la possibilité et l’envie d’être créatifs et autonomes avec les nouvelles technologies ».

 Notre réponse : :

La vocation de FESC est de faire comprendre à quel point les outils numériques peuvent être des outils de création et d’émancipation. Nous le faisons en leur apprenant la programmation, les défis robotiques ou le montage video, ce qui nous semble un des meilleurs moyen pour avoir une prise sur son environnement numérique.

Notes

[7Rapport de la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous, député des Yvelines, sur l’innovation des pratiques pédagogiques par le numérique et la formation des enseignants « Apprendre autrement » à l’ère numérique Se former, collaborer, innover : Un nouveau modèle éducatif pour une égalité des chances. remis le 24 février 2012

Partager

FESC : utilisation créative de la technologie -- notez cet article

Commentaires

blog comments powered by Disqus